webleads-tracker

Le Chef d’entreprise déjà tourné vers l’après-crise

Laurent Cazalis, directeur commercial commercial Bordeaux

Laurent CAZALIS
Directeur commercial - Gironde Sud / Landes
8 rue de Peyot
33380 Mios

Contactez-moi

L'après-crise


En termes de crise, celle du Covid-19 est particulière… mais ne sera pas la dernière.

Avec une quinzaine d’années de direction générale et co-gérance d’une PME opérant dans l’automobile, l’industrie et l’informatique, j’ai évidemment vécu plusieurs crises.

J’en retiens quelques mesures qui, pour la plupart, sont toujours applicables pour chaque sortie de crise.

1. Assumer la situation et se remettre en question objectivement

2. Chercher un regard extérieur et du soutien contre l’isolement et le manque de recul, avec des professionnels mais aussi votre entourage.

Leurs idées sur vous et votre façon de procéder sont souvent intéressantes. Et savoir accepter les remarques ou critiques

3. Déterminer les causes des problèmes (commerciaux, gestion et trésorerie, savoir-faire et qualité, personnels ou relationnels).

Il y a ce qui est identifiable et ce qui l’est moins. Un bon diagnostic et une bonne analyse sont capitaux.

4. S’appuyer sur ses atouts car il n’y a pas que des problèmes… Relancer aussi les atouts !

5. Garder motivation, confiance, sourire et enthousiasme qui sont contagieux envers les équipes, clients, fournisseurs et partenaires.

6. Etablir une stratégie et un plan de relance… sans limite pour ne rien oublier !

Trouver de nouveaux clients, mieux communiquer et faire connaître son entreprise, fidéliser les clients existants, améliorer la qualité, la productivité, la rentabilité, la trésorerie, l’organisation et la gestion du temps. Ce plan de relance doit être chiffré.

7. (Ré)organiser certaines tâches en mettant la priorité sur celles qui sont productives et rapportent de l’argent (prospection, contact clientèle, fidélisation, qualité, négociation) et en réduisant les déplacements (aux stricts nécessaires). 

8. Augmenter les marges, si possible, 2 ou 3 points de marge peuvent faire la différence !

Une évolution des prix par étape en justifiant une meilleure qualité, présentation ou une montée en gamme. D’où l’importance aussi de renégocier les prix auprès des fournisseurs.

9. Diminuer les charges fixes, d’abord avec les postes les plus importants, il y a toujours des dépenses inutiles et des gaspillages.

10. Mettre en place une gestion de trésorerie qui fera face à la baisse du CA, la dégradation de la marge, la mauvaise gestion des stocks, les impayés clients, les investissements importants, etc.

Une certaine rigueur et une gestion régulière (journalière ou hebdomadaire) sont les clés.

11. Penser aux solutions de (re)financement avec les fournisseurs, la banque, voire avec d’autres intervenants (ouverture du capital, support des collectivités locales, etc).

Pour conclure, la définition du modèle économique est la clé pour générer de la rentabilité à long terme.

Pour cela, il faut avoir :

-    Une offre de valeur (produits et/ou services) avec un concept original,

-    Une organisation performante et au juste coût,

-    Une rentabilité d’ensemble suffisante.

Témoignages clients

Logo Gimbre

GIMBRE

Suite au départ de mon cadre commercial, j’ai souhaité reprendre la direction ...
> Voir le témoignage

Dirigeants,
Évaluez la performance commerciale de votre entreprise !

... Et nous vous offrons votre synthèse complète et personnalisée avec nos recommandations!

Démarrez